Des mots graves, des mots légers, des mots emprisonnés, des mots en liberté, des mots pour le dire...

lundi 17 janvier 2011

Le plus beau poème d'Amour

Petit délire (bien sage) avec les mots...

Elle prend tous les mots
ceux d'hier, d'aujourd'hui,
ceux de demain
et elle jongle avec eux.
Certains tombent à terre,
elle ne les ramasse pas.
Le tri se fera tout seul.
Il ne restera à la fin
que les VRAIS,
les SINCERES,
les plus BEAUX.

Elle les déposera délicatement
sur une feuille blanche,
et elle les laissera s'unir
jusqu'à ce qu'ils forment
le plus beau poème d'AMOUR.

F.A.
17 janvier 2011

11 commentaires:

  1. Ouiiiii !!!! Françoise

    et des mots plein d'optimisme comme ceux-ci sont des mots magiques.
    Bisous Françoise

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Marie, et merci pour ton enthousiasme ! :-)
    Gros bisous à toi, et très belle journée !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, Françoise.

    Mais comme c'est bien dit.
    Tes mots virevoltent comme les feuilles d'un arbre et le vent s'occupe du reste.
    Merci beaucoup.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Françoise,
    Il a beaucoup de chance celui qui lit ton poème...

    RépondreSupprimer
  5. - Bonsoir Herbert,
    et merci pour tes mots qui accompagnent si bien les miens.
    Bonne fin de soirée à toi.
    Je t'embrasse.

    - Bonsoir Philippe,
    Merci, c'est très gentil. :-)
    Belle fin de soirée à toi.

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Françoise

    Ce petit poème me plaît beaucoup ♥

    Des mots qui s'envolent pour s'enlacer sur une feuille immaculée....

    Des mots qui font l'Amour pour faire plein de petits mots qui réchauffent les cœurs et nous embellissent la vie !!!!

    J'adore !!!!

    Bisous
    Claude

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Claude :-)
    Merci pour ton enthousiasme !
    Gros bisous à toi aussi,
    et douce nuit.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Françoise,
    Dire les mots, surtout les mots d'amour .........
    Semaine négative pour moi: mon cousin s'est donné la mort, il avait 42 ans et 3 enfants, le dernier 2 ans. C'était un clown, on le croyait tous, y compris sa maman ......Le clown est parti seul
    Je t'embrasse Françoise, bon week-end.
    Chantal

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Chantal,
    Je suis désolée pour ton cousin. Quelle tristesse de partir ainsi, laissant les siens... mais sans doute avait-il ses raisons... N'empêche, quelle tristesse...
    Il était donc un clown triste, qui savait bien cacher son mal être, et personne n'a rien vu venir. C'est ainsi.
    Je t'embrasse aussi ma chère Chantal.

    RépondreSupprimer
  10. IL est magnifique ce poème Françoise
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  11. Merci, France, c'est gentil.
    Je t'embrasse, moi aussi.

    RépondreSupprimer